Présidentielle 2017 : Quels études ont fait les candidats?

Présidentielle 2017 : Quels études ont fait les candidats?

Aujourd’hui à minuit se terminera la campagne électorale officielle pour la présidentielle. Dans deux jours les bureaux de vote ouvriront pour le premier tour des élections 2017.

Les onze candidats à la présidentielle ont fait différents parcours pour arriver au photo-finish des élections et se présentent avec des profils scolaires très différents.

Mais alors…

Quels études ont fait les candidats à la présidentielle 2017?

 

Nathalie Arthaud

La candidate du parti Lutte ouvrière (LO), Nathalie Arthaud, a suivi un cursus sport-études en volley. Par la suite, elle réussit le concours pour devenir enseignante, qui lui permet de se confronter avec la situation des quartiers difficiles de la banlieue lyonnaise et parisienne.

Elle obtient également son Capes ainsi qu’une agrégation d’économie et gestion. En 2012, elle succède à Arlette Laguiller en tant que candidate de Lutte ouvrière à la présidence de la République.

 

François Asselineau

Après un baccalauréat scientifique, François Asselineau (Union populaire républicaine) obtient un diplôme de HEC en 1980. Ensuite, il  intègre l’ l’École nationale d’administration (Ena) et il est classé deuxième de sa promo Léonard-de-Vinci en 1985.

Le début de sa carrière le voit comme inspecteur des finances. Actuellement, il est inspecteur général des finances et professeur dans plusieurs écoles de commerce françaises.

 

Jacques Cheminade

Le fondateur de Solidarité et Progrès obtient son diplôme HEC en 1963 et deux ans plus tard, il obtient une licence en droit à l’Ena dans la promotion “Jean Jaurès” (1969).

Il commence sa longue carrière de fonctionnaire à la DREE (Direction des relations économiques extérieures du ministère de l’Économie. Jacques Cheminade s’est déjà présenté deux fois à l’élection présidentielle, en 1995 et en 2012.

 

Nicolas Dupont-Aignan

Le candidat de Debout la France commence sa carrière universitaire à Sciences Po Paris et après cette formation, il obtient un DESS de gestion à l’entreprise à l’université Paris-Dauphine. Il intègre ensuite l’Ena et termine ses études dans la promotion Liberté-Égalité-Fraternité.

 

François Fillon

Son expérience scolaire au collège et puis au lycée a été assez turbulente. Il obtient son baccalauréat littéraire de justesse. Intéressé par le métier de journaliste, il effectue plusieurs stages d’été à l’AFP (Agence France Presse), au cours de ses études de droit.

Il obtient une maîtrise de droit public, puis un diplôme d’études approfondies (DEA) dans le même domaine, à l’université Paris Descartes.

 

Benoît Hamon

Diplômé en Histoire à l’université Bretagne-Occidentale, à Brest, le candidat du Parti Socialiste adhère, pendant ses études, à l’Unef (Union nationale des étudiants de France). Il devient le président du syndicat étudiant avant de devenir assistant parlementaire. L’ancien ministre de l’Éducation nationale est parmi les fondateurs des Jeunes socialistes en 1993.

 

Jean Lassalle

Jean Lassalle (Résistons !) a suivi des études technicien agricole en se spécialisant dans l’hydraulique et l’aménagement du territoire. Il est président du parc national des Pyrénées de 1989 à 1999. Il devient maire très jeune, à l’âge de 21 ans.

Il décide de quitter le MoDem en 2016 après plusieurs années passées au sein du parti et annonce sa candidature à l’élection présidentielle de 2017.

 

Marine Le Pen

Marine Le Pen (Front National) a une maîtrise en droit à l’université Paris II  (Panthéon-Assas), puis un DEA de droit pénal. Elle intègre l’école de formation professionnelle des barreaux de la cour d’appel de Paris (EFB) et obtient le certificat d’aptitude à la profession d’avocat (CAPA).

En 2002, elle intègre la cellule « idées-images » du FN lors de la campagne présidentielle.

 

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron (En Marche !) a validé une maîtrise et un DEA de philosophie à l’université Paris-Nanterre. Il intègre ensuite Sciences Po Paris, où il a été diplômé en 2001. L’année d’après, il entre à l’École nationale d’administration (Ena) Strasbourg, dans la promotion “Léopold Sédar Senghor” et obtient son diplôme en 2004.

Par la suite, le chef de file du mouvement « En Marche » entre en politique au MDC avant de rejoindre le PS.

 

Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) a obtenu une licence de philosophie à la faculté des lettres et sciences humaines de Besançon. Il passe ensuite son Capes (certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement du second degré) de lettres modernes.

Après avoir été correcteur dans une imprimerie et travaillé dans une station-service au cours de ses études, il devient professeur de français dans un lycée technique. Il collabore par la suite en tant que journaliste à La Dépêche du Jura et à La Voix Jurassienne. Puis, il débute en politique en tant que chef de cabinet de Claude Germon, à l’époque maire de Massy.

 

Philippe Poutou

Philippe Poutou (Nouveau parti anticapitaliste) a échoué un bac mécanique.

Après avoir été intérimaire et surveillant de collège, il est embauché chez Ford en 1999, en tant que réparateur. En juin 2011, sa carrière de syndicaliste prend une nouvelle tournure : il est désigné pour la première fois candidat du NPA pour l’élection présidentielle de 2012.

 

La plupart des candidats aux élections présidentielles 2017 ont fait des études en Sciences Politiques et Economie et gestion.

En plus de la concrétisation du rêve de l’Elysée, ces deux cursus permettent des débouchés professionnels considérables.

Ces deux carrières universitaires ouvrent des possibilités de travail dans des organismes publics ou privés au niveau national ou international, des entreprises publiques ou privées et organisations non gouvernementales, des groupes bancaires ou d’assurance, des organisations gouvernementales non prestataires de service.

L’Università Niccolò Cusano, établissement privé d’enseignement supérieur, propose des formations à distance, de niveau Bac+3 et Bac+5 en Sciences Politiques et Economie.

Des solutions adaptées au projet d’études de chacun.

N’hésitez pas à vous renseigner pour devenir les nouveaux leaders en France !

Lascia un commento